Analyse N°1 par Nicolas Marion, chargé de recherche à l'ARC asbl : Penser la dialectique du ressentiment dans nos engagements
Publié par ARC - Action et Recherche Culturelles
Militer contre les différentes formes de domination est une dimension fondamentale des engagements politiques et associatifs. Or,
dans les discours qui accompagnent ces militances, la dialectique
binaire entre dominé•e•s et dominant•e•s est susceptible dans la
pratique de générer des effets très pervers qui transforment les
luttes émancipatoires en postures réactionnaires, conservatrices
ou purement négatives : ce sont les risques du ressentiment et
de la « mélancolie ». Cette analyse propose, à partir d'un exemple
issu des féminismes, de décortiquer ces risques, d'en analyser
les concepts critiques et de penser des postures capables de les
dépasser. Elle s'adresse à toutes les personnes engagées et désireuses d'exercer une auto-critique de leur militance.
Pour en savoir plus
Militer contre les différentes formes de domination est une dimension fondamentale des engagements politiques et associatifs. Or, dans les discours qui accompagnent ces militances, la dialectique bina
ARC - Action et Recherche Culturelles
Pour en savoir plus
Cliquez ici
Partagez cette information